« Tu es un homme »

Certains d’entre vous ont apprécié le poème lu à la fin de la messe dominicale de Sainte-Madeleine (Montargis) à l’occasion de la 97ème Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié.

Le voici pour mémoire :

Tu es un homme…
Quelle que soit
La couleur de ta peau
La configuration
De tes lèvres et de ton nez
Quelle que soit ta taille,
Tu n’es ni un sous-homme ;
Ni un super-homme ;
Tu es un homme.
Tu as un coeur,
Des aspirations, des rêves.
Si tu appartiens à un clan
A une famille, à une culture,
Tu appartiens d’abord
A la famille humaine.
Quelle que soit ta langue
Et le pays d’où tu viens,
Nous sommes capables
De nous comprendre.
Partout la bonté touche,
L’injustice blesse,
La paix est un idéal.
Garde ta langue,
Mais marche avec des hommes
Aux langues diverses,
Eloignées de la tienne
Et qui désirent comme toi
Un monde plus juste
Et plus humain.

Dom Helder Camara

Catégories : Pastorale des migrants