Journée de secteur END 2016 – Église dans le montargois

Le Dimanche 13 Mars 2016, les Equipes Notre-Dame du secteur Orléans-Montargis se sont retrouvées pour une journée de réflexion et de prière autour du thème de la « Miséricorde »
Nous étions accueillis au monastère des bénédictines de Bouzy la Forêt qui nous a offert une généreuse hospitalité avec sa grande salle où nous étions une cinquantaine de couples et une bonne vingtaine d’enfants entourés par les pionniers de Montargsi-Ferrières.

Emmanuel Bourguignat nous a présenté la journée et le Père Olivier de Scitivaux nous a proposé sa méditation en deux conférences qui s’appuyaient sur le livre du pape François « misericordiae vultus ». ;
La miséricorde est la patience de Dieu envers nous
La miséricorde nous amène à vivre la fraternité
Le Christ qui est le visage de la miséricorde de Dieu nous ouvre un chemin de liberté qui nous engage à devenir miséricordieux à notre tour, autour de nous.
Dans l’Evangile, la miséricorde de Dieu passe par le regard plein d’amour que Jésus pose sur les personnes (Zachée, la femme adultère , le fils prodigue, Pierre après son reniement), toujours accompagné d’une parole libératrice.

Dans notre couple, notre famille, ce regard de Jésus, sa parole sont les modèles qui donnent leur importance au dialogue.
L’assemblée chrétienne est le lieu par excellence où nourrir notre expérience de la miséricorde à travers les sacrements, particulièrement l’eucharistie et la réconciliation.

Nous avons rejoint la communauté des sœurs pour l’eucharistie dans une église rénovée et réchauffée par de magnifiques vitraux modernes aux couleurs irisées.

Le repas partagé nous a rassemblés dans un joyeux mélange que les enfants égayaient encore davantage !
L’après-midi nous avons entendu le témoignage de quelques personnes de Montargis et environs qui revenaient d’un pèlerinage en Terre Sainte.
Emmanuel nous a rappelé l’importance de l’entraide entre équipes : prier les uns pour les autres, les uns avec les autres, faire une chaîne de solidarité en confiant nos intentions

Au cours de la 2ème conférence, le Père Olivier a développé l’importance du sacrement de réconciliation : regarder Jésus et voir qu’en même temps qu’il guérit, il pardonne
Se reconnaître pécheur – avoir conscience de notre rupture d’alliance avec Dieu,
Mais Jésus nous ouvre toujours un chemin d’avenir. La pénitence nous offre ses œuvres de miséricorde liées à l’évangile (Matthieu 25)
Par le baptême, nous sommes associés à la mission de Jésus : Il nous envoie. Ecoutons-le, regardons-le.

Nous avons eu un temps de partage en couple ou de médiation, seul (e) si nous le désirons.

L’après-midi s’est conclue par une réunion brassée où nous pouvions échanger sur des questions autour des œuvres de miséricorde.

Misericordes sicut Pater, avons-nous chanté en nous quittant.