Édito de septembre 2017 – Église dans le montargois

EDITO SEPTEMBRE 2017

C’est la rentrée

Comme toute rentrée, elle arrive avec ses nouveautés tout en gardant certaines activités habituelles :

L’habituel : reprise de la vie paroissiale après les mois de juillet et Août plus calmes : inscriptions au Catéchisme (voir encadré page suivante), démarrage de l’aumônerie et des scouts, des différentes petites équipes fraternelles de foi…, des messes d’accueil dans les différents groupements paroissiaux (voir encadré page suivante)…
C’est aussi le Pèlerinage de Notre Dame de Bethléem à Ferrières les 9-10 septembre (voir encadré page suivante)

Les nouveautés : départ des Pères Michel Meunier et Pierre Déto (qui fera ses messes d’au-revoir les 3 derniers week-ends de septembre dont le 24 septembre à Montargis)
Mais ce sont aussi les arrivées :
du Père Julien Tellier qui a été ordonné le 2 juillet à l’église de Notre Dame des Cités à Montargis et qui sera au service du Montargois.
du Père Paul Bénezit qui a été ordonné il y a 2 ans et qui vient de finir ses études, il sera à mi-temps au service de la pastorale des jeunes du Montargois (à partir de la 6e), pour l’autre mi-temps solidairement responsable avec le Père Richard Mention du Gâtinais Est (Ferrières, Courtenay, Chateaurenard), il logera à Montargis.
Le Père Didier Mavoka vient habiter Villemandeur pour se mettre au service du Montargois après avoir été 4 ans au service de Courtenay-Chateaurenard.
Le Père Stanislas de Christen tout en gardant ses responsabilités de Modérateur du Pôle Missionnaire du Gâtinais au service du Montargois, sera aussi prêtre référent pour les groupements paroissiaux de Bellegarde-Lorris-Varennes.
Les pères Jean Sigot, Xavier Germomprez et Jean-Marie Richard gardent leur mission au service du Montargois et leurs responsabilités diocésaines.
La nouveauté de l’année pastorale 2017-2018 sera le synode diocésain sur l’Evangélisation qui sera lancé début décembre. Nous pouvons continuer de prier l’Esprit Saint pour préparer notre cœur.

La rentrée : c’est aussi garder l’attention aux nouveaux arrivants qui viennent de plus en plus d’horizons divers, géographiquement et culturellement dans nos communautés. Cela doit nous inviter à être de plus en plus attentifs à ces personnes, qui ne connaissent pas nos habitudes et n’ont pas les clefs pour comprendre notre organisation.

Père Stanislas de CHRISTEN

Catégories : ActualitésEdito