Édito de Décembre 2018

    Enfin, ça s’annonce. Bientôt, il sera parmi nous!

    Dans quelques jours, nos rues seront illuminées, nos maisons prendront l’air de Noël avec l’installation des sapins. Les familles commencent déjà à penser au repas de Noël.

    Mais avant d’y arriver, nous devons passer par ce que nous appelons la période de l’Avent, qui cette année, va du 2 au 24 décembre. Parler de l’Avent, tout le monde ou presque sait que c’est une période de préparation à Noël. Pour ceux qui ont fait les lettres savent bien que ce mot de l’Avent vient du latin Adventus qui signifie Venue ou Arrivée.

    Qu’est-ce que Avent nous dit exactement?

    J’ai essayé un peu d’interroger quelques personnes pour avoir leur idée sur Avent. Malheureusement, j’ai été déçu par les réponses reçues qui tournaient bien sûr autour de la préparation de ces grandes retrouvailles qu’ils vont vivre la nuit du réveillon. Lesquelles retrouvailles seront autour d’un bon repas. Pour les enfants, ils ne pensent qu’au futur passage du Père Noël qui laissera sous les sapins leurs cadeaux surprises. Pour les chrétiens pratiquants, l’Avent, c’est la période pendant laquelle on se prépare pour fêter bien sûr Noël.

    C’est bien comme réponse. Mais concrètement que faisons-nous ? Car l’année dernière, nous avons connu l’Avent, et nous avons aussi fêté Noël. Mais qu’est-ce qui a changé en nous?

    Frères et sœurs, faisons que ce temps de l’Avent et de Noël de cette année ne reste pas seulement au niveau des discours ni de pieuses résolutions qui ne portent jamais de fruits. Mais passons au concret et à l’essentiel. Alors, c’est quoi l’essentiel?

    En voici quelques pistes:

    – L’attention au pauvre, souvent à la porte d’entrée de nos églises, nous avons des gens qui font la manche. Donnons-nous la peine pour nous y intéresser? Connaissons-nous leur histoire? Pourquoi font-ils la manche?

    -Combien prennent la peine d’aller voir ce qui se passe au Secours Catholique?

    -Les sans papiers, les sans emplois, les sans abris, les isolés, les blessés de la vie…

    Voilà comment mieux vivre ce temps de l’Avent et de Noël.

    Pour finir, je vous invite à méditer ce texte de l’Abbé Pierre qu’une paroissienne de Villemandeur-Pannes venait de m’envoyer:

    -Je continuerai à croire, même si tout le monde perd espoir.

    -Je continuerai à aimer, même si les autres distillent la haine.

    -Je continuerai à construire, même si les autres détruisent.

    -Je continuerai à parler de paix, même au milieu d’une guerre.

    -Je continuerai à illuminer, même au milieu de l’obscurité.

    -Je dessinerai des sourires sur des visages en larmes.

    -J’offrirai des motifs de joie là où il n’y a que tristesse.

    -Je tendrai les bras à ceux qui se sentent épuisés.

    Bon début d’Avent à vous tous, et bonne préparation aux festivités de Noël.

    Père Didier MAVOKA

     

     

    Actualités

    Accueil

    la plus belle crèche

      SERIEZ-VOUS  CANDIDAT POUR  CONCEVOIR LA PLUS BELLE CRÈCHE DE VOTRE ÉGLISE ? VOUS RETROUVEREZ SUR LE SITE DES PHOTOS OU VIDÉOS DE VOS RÉALISATIONS SI VOUS VOUS PORTIEZ VOLONTAIRE…POUR PARTICIPER A CE CHALLENGE ? Lire la suite…

    Contact

    Presbytère de Montargis

    22 rue Triqueti 45200 Montargis

    Téléphone

    Assistante pastorale : Sandrine Gahon
    02 38 85 27 43