« Ne nous laisse pas entrer en tentation »

 
            C’est la nouvelle demande du Notre Père qui éclaire bien le temps de Carême. En effet les 40 jours de Carême nous rappellent les 40 jours de Jésus au désert où il passa son temps à lutter contre les tentations qui auraient pu le détourner de sa mission : « Alors Jésus fut conduit au désert par l’Esprit pour être tenté par le démon ! » nous dit St Matthieu.
            Pendant ces 40 jours de Carême qui commence le 14 février par la traditionnelle imposition des Cendres,  avec la force de l’Esprit de Dieu luttons contre la tentation de la consommation effrénée de notre société en jeûnant comme Jésus qui refuse de transformer les pierres en pains et nous dit : « l’homme ne vit pas seulement de pain mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu… » Sachons nous priver de nourriture, de gourmandises, d’alcool, de tabac, de bruit, d’images, d’écrans, de toutes nos addictions et de tout ce qui nous empêche de vivre l’essentiel : faire le point sur notre vie et nous mettre à l’écoute de Dieu et de sa parole afin de découvrir et de faire ce qu’il veut pour nous en ce moment !
            Luttons contre la tentation de paraître au lieu d’être, comme Jésus qui refuse de faire du spectacle en se jetant du sommet du temple et en déclarant : « Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. » Comme Jésus, ne prions pas pour mettre Dieu à l’épreuve en lui demandant de mettre sa puissance au service de nos ambitions et de notre désir de soigner notre image en cherchant à briller dans la société. Prions au contraire pour que la puissance de l’amour de Dieu change nos cœurs et nous aide à donner toujours plus notre vie humblement et simplement dans tous nos grands engagements et dans nos actions les plus quotidiennes et les plus banales.
            Luttons contre la tentation du pouvoir pour dominer les autres. En refusant de prendre possession de tous les royaumes du monde, Jésus nous rappelle qu’il n’est pas venu pour être servi mais pour servir et notamment servir les plus pauvres. Pendant le temps de Carême, cherchons encore plus que d’habitude à partager avec les autres, à vivre ce que l’Évangile appelle l’aumône et ce que nous appelons maintenant la solidarité. En lien avec le C.C.F.D. et tous les organismes de solidarité que nous connaissons, par notre offrande de Carême et par nos efforts de charité concrète envers nos proches et envers ceux qui sont loin, au bout du monde, cherchons à bâtir un monde de partage et de fraternité qui deviendra le Royaume de Dieu.
            Seigneur, ne nous laisse pas entrer dans la tentation de la consommation, de l’ambition et de la domination mais par le jeûne, la prière et l’aumône, par la privation, la prière et le partage, aide-nous à mourir à nous-mêmes pour ressusciter à Pâques avec le Christ dans une vie radicalement nouvelle :  une vie toute donnée à toi et aux autres. Amen
Père René Pichon

2 commentaires

Célébrations de MARS 2018 – Église dans le montargois · 19 février 2018 à 11h08

[…] 3ème dimanche de Carême […]

Bienvenue à BLVC – Église dans le montargois · 19 février 2018 à 11h36

[…]  CARÊME […]

Les commentaires sont fermés.