Chers amis,
c’est le moment de vous proposer de constituer une maisonnée fraternelle pendant 6 rencontres du 27 novembre à fin janvier. Voici de quoi vous donner envie (témoignages carême 2021) :


Une expérience forte

Cela a été plus fort que tout, je n’ai jamais vécu cela il y eut un bouleversement, il y a un avant, un pendant et un après. (Zohra)
J’ai fait de très très belles rencontres, le samedi, le dimanche, toute la semaine j’attendais impatiemment
ce moment de partage. Je pensais être toute seule mais l’Eglise catholique est grande. Je trouve dommage que cela s’arrête ; parce que moi j’en veux encore. (Eléonore)


La joie de s’accueillir mutuellement

On était content d’accueillir chez nous, dont un couple de personnes âgées (le monsieur a 90 ans), mais tous avaient hâte dès le lundi soir de se retrouver le vendredi suivant. Nous étions très heureux d’être hôtes accueillants. (Robert et Josette)
Arrivée il y a deux mois dans la région, j’ai découvert avec ces maisonnées un esprit fraternel. Qualité d’écoute, parmi nous, je remercie personnellement vous qui m’avez accueillie dans le groupe. (Liem)
Je suis ici depuis très longtemps. Quand j’ai vu que cela pouvait être possible chez moi, je me suis lancée. J’ai pu recevoir dans un petit logement agrémenté par mes enfants, et ce petit rassemblement m’a permis de rejoindre des personnes dans Montargis et surtout des amis. (Véronique)


L’invitation des non-croyants

Nous étions chez un couple non croyant. C’était rigolo de voir comment ils se rendaient compte qu’autour d’eux il y avait des gens qui croyaient, pas eux, mais ils étaient ouverts à la discussion et pas du tout
réticents. (Anonyme)
J’avais invité plus de non-chrétiens que de chrétiens, et cela s’est très bien passé quand même. Ce qui m’a
frappé ce sont les échanges profonds que l’on a eu et beaucoup de remerciements de toutes les personnes
qui ont vécu ces temps, disant que c’était un lieu où l’on pouvait profondément échanger sur des sujets
dont on n’a pas l’habitude de parler entre amis ou en famille. (Katia)
Moi je ne me sentais pas bien d’aplomb parce que cela faisait un peu témoin de Jéhovah d’aller dire à ses voisins, j’étais un peu gênée. Mes voisines qui sont là me rendent beaucoup service, donc j’ai osé leur demander de venir, nous étions cinq et c’était bien. (Bernadette)
Nous avons été invitées par Bernadette, quelque chose que je ne connaissais pas du tout, que j’ai appréciée, et nous sommes demandeuses pour continuer. (Les amis de Bernadette)


Vous pouvez vous inscrire à l’aide des tracts à disposition dans les églises

Actualités

Contact

Presbytère de Montargis

22 rue Triqueti 45200 Montargis

Téléphone

Assistante pastorale : Sandrine Gahon
02 38 85 27 43

Laissez-nous un message